La légende des Tueuses-démon, tome 1 : Le Grand pays - Ange

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 07 oct. 2014, 19:15

La légende des Tueuses-démon, tome 1 : Le Grand pays de Ange

Image

Résumé :
  • À 11 heures, ils demandèrent à Malïn de se suicider. Ils l'amenèrent dans la suite princière et lui laissèrent, selon la tradition, une dague, un bol de breuvage d'épices au miel et une fiole de poison. Puis ils s'inclinèrent et sortirent. Marin resta seul. Il avait quatorze ans. Mais un autre destin attend le jeune prince. Car ce même matin, le palais royal est frappé par une entité maléfique et meurtrière qui précipite ses habitants dans la folie et la mort. Pour Malïn, à l'espoir fou de sauver sa propre vie succède celui de libérer son peuple. En compagnie d'une jeune fille arrachée in extremis aux horreurs qui ont envahi le palais, il part pour un voyage épique au-delà des mers, à la recherche des Tueuses-démon, seules capables, selon la légende, de vaincre l'ennemi invisible qui ravage sa patrie.


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 07 oct. 2014, 19:21

Puisque j'avais adoré la précédente trilogie de Ange, Le peuple turquoise, je me suis jetée sur ce premier tome dès que je l'ai vu.
C'est de la fantasy assez classique, deux jeunes gens qui décident de sauver leur pays en aller chercher de l'aide ailleurs pour tuer un démon. Mais le sujet dévie, aborde la politique, la séduction, la religion. Personnellement, j'ai été happée par l'histoire. La fin règle le problème principal du roman, mais reste ouverte et l'on sent parfaitement que ce n'est pas fini.
Et c'est là que j'ai envie de tuer Bragelonne !!! En effet, le tome 2 était prévu, il a même son numéro ISBN, mais il n'a jamais été publié, et sa publication n'est plus du tout envisagée. Donc on se retrouve avec un très bon premier tome, et rien d'autre. À lire donc si vous n'avez aucun problème avec la frustration...
Répondre