L'âge de la Déraison I à IV - Greg Keyes

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6735
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 05 août 2014, 09:32

L'Âge de la Déraison de Greg Keyes

Image Image Image Image

Résumé du tome 1 :
  • Isaac Newton, alchimiste, fait une découverte qui va révolutionner la face du monde : le mercure philosophal. En 1720, la guerre entre la France et l’Angleterre prend une nouvelle dimension : des armes puissantes ont été créées d’après ce procédé quasi… magique. Louis XIV, toujours vivant grâce à un élixir persan, jubile !

    Le jeune Benjamin Franklin, alors apprenti imprimeur éperdu d’admiration pour Isaac Newton, a de son côté conçu une nouvelle machine, un moyen de communication grâce à l’éther. Mais les conséquences sont terrifiantes : des êtres maléfiques sont apparus et s’en prennent aux humains…

Éditeur : Flammarion (grand format), Pocket (poche)
Date de sortie : 2001 à 2003 (Flammarion), 2007 (Pocket)
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6735
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 05 août 2014, 09:44

Achetée l'année dernière je trouve enfin le courage de lire cette quadrilogie ! Après avoir lu Les Royaumes d'Épines et d'Os du même auteur - que j'avais beaucoup apprécié en raison de l'aspect immersif du récit - j'en attendais beaucoup.

Et je n'ai pas été déçu, loin de là ! Un peu réticent au départ avec cette idée saugrenue de mêler contexte historique et alchimie, je me suis dit que ça pouvait soit donner du grand n'importe quoi bancal, soit quelque chose de parfaitement bien construit. Heureusement pour moi, ça a été la deuxième option !

En effet, on se retrouve plongé dans l'Europe au XVIIIe sièce, sous le règne de Louis XIV, le Roi-Solei, monarque le plus puissant que l'Europe n'aie jamais connu, en pleine guerre avec l'Angleterre. Sans oublier les colonies américaines !
On rencontre des noms connus : Benjamin Franklin, Isaac Newton, la cour de Louis XIV, les monarques d'Europe.

C'est très déconcertant au début de voir ces noms et ce contexte historique dans un univers de fantasy différent.
Bien que basée sur le contexte historique de notre XVIIIe siècle, l'auteur y a apporté une modification d'importance : Newton n'a pas découvert la science moderne telle qu'on la connait, mais la science de l'Alchimie. De cela découle de nombreuses armes et inventions incroyables et la découverte d'un monde inconnu : le monde de l'éther, peuplé d'esprits nommés Malakims.

Car oui, dans cette quadrilogie, c'est le combat du monde de la matière sur le monde de l'éther. Qui gagnera ? L'Homme ou les Malakims ?
Répondre

Retourner vers « Fantasy »