Le Cycle des Démons, tome 1 : L'Homme-Rune - Peter V. Brett

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Répondre
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 13 juil. 2014, 19:05

L'Homme-Rune de Peter V. Brett

Image

Résumé :
  • Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…
    Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Leur seul espoir de survie est de s’abriter derrière des runes magiques. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais.
    Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Éditeur : Milady
Date de sortie : 18/11/2011
Disponible en format Poche : Oui
Nombre de pages : 672


Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 13 juil. 2014, 19:52

Je suis tombée sur ce livre par hasard, en surfant sur le web. Le synopsis m'a tout de suite accrochée et je l'ai acheté dans la foulée et je ne l'ai pas regretté.
Avec l'Homme-Rune, on pénètre dans un univers fantasy classique avec de la magie, des combats épiques en prévision et des personnages typiques (guerrier, sorcier, etc...).
Mais l'auteur fait également preuve d'originalité. Il nous fait suivre trois personnages depuis l'enfance jusqu'à leur rencontre (enfin un peu plus loin mais vraiment juste pour conclure le livre sur un grand événement). J'ai beaucoup aimé le monde rempli de démons dès que la nuit se lève et qui s'enfuient sous la menace du soleil. Il faut savoir (on l'apprend dès les premières pages) que ces créatures ne craignent rien d'autres et sont bien plus forts que les humains qui n'ont que de rares runes pour se protéger.
On suit donc les péripéties d'Arlen qui veut devenir Messager mais aussi Rojer et Leesha qui ont chacun leurs talents bien spécifiques que je ne citerai pas pour ne pas spoiler. L'histoire est claire et on apprécie passer de l'un à l'autre pour découvrir comment ils vont pouvoir émerger et s'en sortir (plus ou moins) saufs.
Le style de l'auteur est simple et le monde très bien décrit. On plonge rapidement dedans, ce qui laisse un sentiment d'attente lorsque l'on arrive à la fin du premier tome, surtout qu'il laisse largement place à l'imagination pour ce qui est de la suite dans les dernières pages.
Pour conclure, j'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas un coup de coeur mais l'histoire et les personnages sont suffisamment passionnants pour qu'on ait très envie d'en lire plus.
Répondre

Retourner vers « Fantasy »