La trilogie des Joyaux - David Eddings

Fantasy dans laquelle un héros seul ou un groupe de héros combattent pour faire triompher le bien sur le mal à travers une quête.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6686
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 avr. 2014, 16:12

La trilogie des Joyaux de David Eddings

Image Image Image

Résumé du premier tome :
  • Emouchet, le chevalier pandion, est de retour d'exil, prêt à reprendre sa place de Champion de la reine. Mais sa maîtresse est frappée d'un mal mystérieux et Séphrenia, la vieille sorcière, n'a pu que retarder l'échéance : assise sur son trône, enchâssée dans un bloc de cristal, la jeune reine est mourante ; il faut vite trouver un remède. Cette histoire se passe dans une terre de royaumes combattants, d'intrigues de cour, de magie noire et de haute aventure. La maladie de la reine est une aubaine pour les ambitieux. Alors, Emouchet part chercher les remèdes en compagnie de Séphrenia et de la petite Flûte aux étranges pouvoirs. Après bien des franches galopades et des téméraires traversées, il ne saurait manquer d'atteindre enfin cet objectif qui se dérobe sans cesse... Mais les Zemochs, pour la première fois depuis cinq cents ans, sont aux portes de l'Elénie. On murmure qu'Azash, leur dieu aîné, convoite le Bhelliom, la pierre sacrée perdue, qui ferait de lui le maître du monde. Contre une telle menace, que peuvent les coups d'épée ? Allons, les ténèbres rôdent, la reine agonisante est peut-être - à l'insu de tous - l'ultime espoir de la lumière. Et le valeureux Emouchet n'est pas au bout de ses peines.

Éditeur : Pocket
Date de sortie : 1990
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6686
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 avr. 2014, 16:17

Après avoir lu la Belgariade et la Mallorée du même auteur il y a deux ans, j'entame enfin cette autre trilogie (qui n'a rien à voir avec celles dont je parle) :D
On retrouve rapidement les éléments qui ont fait de la Belgariade et de la Mallorée deux bonnes trilogies : dès les premières pages ont retrouve la "patte" d'Eddings, cette ambiance qu'il réussit à installer, cet univers qu'il crée, et ces personnages si bien décrits !

Je conseillerai aux lecteurs qui ont lu d'autres sagas de cet auteur de prendre le temps de prendre un peu de recul vis-à-vis de celles-ci avant d'entamer d'autres lectures de cet auteur, car mine de rien ça fait tout de même un peu répétitif (une quête, avec des dieux, des chevaliers, etc) et certains personnages sont assez semblables (par exemple Sephrenia me fait penser à Polgara).

Mais en dehors de ce petit bémol, j'adore ! :D Je viens de débuter le tome 3 et j'ai déjà commandé la trilogie des Périls (qui est la suite de la trilogie des Joyaux) :)
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 04 mai 2014, 13:22

C'est vrai que les ingrédients d'Eddings sont un peu trop redondants. Mais j'avais trouvé La Trilogie des joyaux néanmoins plus travaillée que la Belgariade côté personnages, éléments de l'univers, dialogues... (à moins que cet avis ne soit vallable que parce que j'ai justement commencé par les Joyaux...)
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6686
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 04 mai 2014, 14:46

Je pense que c'est peut-être parce que tu avais commencé par les Joyaux puisque j'ai eu la même impression avec la Belgariade, la découverte de l'univers de l'auteur et de sa façon de procéder sûrement !

Je viens de terminer cette trilogie, j'ai dévoré le dernier tome d'une traite bien que l'histoire reste on ne peut plus prévisible. Une quête qui aboutit, une fin dont on sait à l'avance comment ça se terminera, mais l'histoire reste plaisante à lire surtout à cause des personnages.

J'ai néanmoins été choqué par rapport à une chose : la Reine
Spoiler: Afficher
Ehlana, qui a été guérie, est à l'opposé de ce à quoi je m'imaginais ! Je m'attendais à une jeune reine froide, pleine de dignité, et on a le droit à une gamine capricieuse, enfin le total opposé de ce à quoi je m'attendais.
Et je trouve choquant le fait qu'elle se marie à Émouchet, c'est une Reine et elle n'a pas à choisir son mariage et encore moins avec un Chevalier qui a au minimum 30 ans de plus !

Quant à la fin, je l'ai trouvée un peu rapide :
Spoiler: Afficher
Je m'attendais tout de même à ce qu'Azash se débatte un peu plus, mais non, Emouchet arrive à traverser la moitié du continent sans soucis, à traverser tout un palais et un temple sans soucis non plus, et à arriver devant la prison de ce Dieu sans être arrêté non plus o_o, c'est tout de même Azash il aurait pu déchaîner sa fureur et ses pouvoirs !

Mais bon, c'est un univers tout de même très plaisant et je vais continuer avec la Trilogie des Périls puisque je l'ai déjà dans ma bibliothèque :)
Répondre