Le cri du peuple - Jean Vautrin

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 22 mars 2014, 18:34

Le cri du peuple de Jean Vautrin

Image

Résumé :
  • Le 18 mars 1871, alors que l'ennemi est aux portes de Paris, le gouvernment de Thiers ordonne de désarmer la Garde nationale.
    Cette mesure défaitiste révolte le capitaine Tarpagnan, du 88° régiment de ligne. Il va entendre le cri du peuple, et passer de son côté avec ses hommes. Comme l'insurrection, et l'épopée de la Commune de Paris.
    Des aventures qui l'attendent, on ne saurait donner le résumé. Il y aura de la grandeur, du burlesque, de l'héroïsme, de l'amour. Nous découvrirons sur ses pas, au rythme entraînant des meilleurs romans de Dumas père, un Paris mystérieux comme celui de Hugo, grouillant comme le Londres de Dickens. Apaches et hommes de lettres banquiers et restaurateurs, révolutionnaires et filles de petite vertu se croisent autour de silhouettes immortelles : Louise Michel, Jules Vallès, Gustave Courbet...


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 22 mars 2014, 19:02

Voilà le livre qui m'a fait aimer (et surtout découvrir) la Commune de Paris, avec les BD de Tardi qui racontent également cette même histoire.
Tout d'abord, je préviens que je n'ai encore jamais réussi à le terminer, tant il est dense, long (631 pages en format poche), que les personnages sont nombreux, que les histoires s'entremêlent. Et puis je sais en partie la façon dont il va se finir (le cimetière du Père Lachaise, le mur des Fédérés, les Versaillais), je sens donc que je vais pleurer et je n'en ai pas trop envie ; et pour la partie romancée, je sens aussi que ça va être dur à encaisser.
Pour parler du livre plus précisément, c'est un vrai plaisir de lecture. Le style de Vautrin est riche, exubérant, plein d'images, d'argot, parfois de néologismes. C'est un parler populaire, multiforme, et qui sait faire passer les faits et les sentiments à la perfection. Ça correspond bien à l'effervescence de la situation de la Commune. Tous les personnages sont bien typés, avec leur passé, leur personnalités, et les voir interagir avec les grandes figures historiques est vraiment un plaisir, d'autant plus que ce sont toutes de fortes têtes.
Le seul problème de ce livre, c'est qu'il faut le lire très rapidement pour ne pas s'y perdre.
Répondre