Comtesse Bathory - Patrick Mac Spare

Récit historique qui intègre des éléments de fantasy.
Répondre
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2065
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 07 févr. 2014, 23:46

[td][img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ijzF-hEwL._.jpg[/img][/td][td][color=#3366ff][b]COMTESSE BATHORY [/b][/color] [justify]Archiduché d’Autriche, octobre 1604.Issue d’une glorieuse lignée princière, Erzébeth Bathory, la belle veuve du comte Nadasdy régit d’une main de fer ses domaines. Après des années de silence, Cadevrius Lecorpus réapparaît. Il ramène avec lui Anna, une fascinante sorcière dont Erzébeth tombe follement amoureuse. La magie démoniaque de l’Obscurité s’abat bientôt sur la région et, jusqu’à la Cour de Vienne, on s’émeut de la disparition de nombreuses jeunes filles.Tandis que la comtesse s’abandonne aux terribles délices des rituels régénérateurs, cinq mercenaires d’élite sont chargés de confondre celle que l’on suspecte d’activités sataniques.[/justify] [/td]


Image
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2065
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 07 févr. 2014, 23:46

J'ai terminé ce livre.
J'ai personnellement beaucoup apprécié.
Les personnages sont tous super bien fait.
Il ne faut pas par contre être facilement choquable parce que ça parle beaucoup de torture, de sang et de sorcellerie. Le récit est assez violent bien que ce soit par intermittence. La sorcellerie est plutôt vu comme une religion sataniste avec vénération de "La Sombreur". Les gentils ne sont pas forcément des gentils et les méchants ne le sont pas vraiment non plus (enfin Cadeverius si quand même). Chacun à ses raisons d'agir et elles se dénouent toutes au fur et à mesure dans un ensemble bien construit.
Le personnage de la comtesse est bien traitée. Ses craintes, ses tourments, ses avancées sur le chemin de la psychopathie etc sont à chaque fois bien expliqué et elle nous explique pourquoi elle en arrive là. Ce qui est prenant c'est qu'on a le portrait d'une vraie serial killeuse (romancé, je sais pas si elle était vraiment comme ça). Elle sait pourquoi elle fait les choses, comment elle en vient à les faire et l'explique au lecteur.
Les personnages secondaire sont en général accrocheurs mais il est vrai que j'ai eu un peu de mal avec l'arrivée du groupe des "gentils". Ils rajoutent un plus à l'histoire mais bon je trouve qu'ils manquent un peu de piquant.
La fin (les 10 dernières pages) est un peu bâclée à mon goût. D'une part parce que changé de style sur la fin est perturbant et d'autre part parce que ça aurait mérité justement qu'on s'y intéresse. Un ou deux chapitres de plus dessus auraient pu vraiment clôturer.
En tout cas je reste satisfaite de ma lecture.
Image
Avatar du membre
Elyndra
Timide
Messages : 29
Inscrit le : 05 nov. 2013

Message par Elyndra » 11 févr. 2014, 21:24

Tiens, je me disais bien que le titre me disait quelque chose. Cette comtesse est assez célèbre, elle réellement existé et un film a même été fait sur elle (super d'ailleurs, je vous le conseille - le titre c'est La Comtesse)
Du coup je vais surement tester ce livre =)
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 11 févr. 2014, 23:32

Elyndra a écrit :Tiens, je me disais bien que le titre me disait quelque chose. Cette comtesse est assez célèbre, elle réellement existé et un film a même été fait sur elle (super d'ailleurs, je vous le conseille - le titre c'est La Comtesse)
Du coup je vais surement tester ce livre =)
Oui j'en ai déjà entendu parler ! On y fait également allusion dans "La fille de l'Alchimiste" de Kai Meyer
Avatar du membre
nataly
Assidu
Messages : 182
Inscrit le : 11 janv. 2016

Message par nataly » 14 janv. 2016, 03:51

Intriguée, je le rajoute dans ma wishlist :)
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 23 juil. 2017, 01:10

Le personnage est fascinant. Et tout à fait d'actualité, d'une certaine manière (la course à la beauté et à la jeunesse, quel qu'en soit le prix).

Je ne connais pas ce roman mais je pense le découvrir, même si je n'aime pas du tout la couverture. (Il est de plus fort probable que la Bathory ne s'est jamais baignée dans le sang des vierges.)
Même si elle a bel et bien tué (et torturé), il semble sûr aujourd'hui que le nombre de ses victimes a été volontairement augmenté. C'est d'ailleurs un détail que j'avais beaucoup apprécié dans La Comtesse de Julie Delpy qui a été mentionné ; comment la politique a joué un rôle non négligeable dans le destin de la Dame, comment il fallait, peut-être s'en débarrasser. La même chose est prise en compte dans le Bathory de Juraj Jakubisko (moins bon que le film de Delpy, à mon avis), et c'est bien de revoir les choses sous un angle féministe, de rappeler la place de la femme de l'époque, même si cela n'excuse en rien les agissements.
Mais c'est fascinant, évidemment.
Répondre

Retourner vers « Fantasy historique »