Fragment - Warren Fahy

Genre littéraire autour de la science à l'état brut dont les découvertes ou les évolutions ne sont pas en contradictin avec l'état des connaissances scientifiques actuelles.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 janv. 2014, 01:00

Fragment de Warren Fahy

Image

Résumé :
  • Imaginez : il y a 500 millions d'années, un fragment du continent originel part à la dérive au cœur du Pacifique.
    Là, une faune et une flore frénétiquement vivantes vont se développer en suivant des règles d'évolutions qui défient toutes les théories scientifiques.
    Et lorsque, de nos jours, un navire aborde pour la première fois cette île étrange, peuplée de formes de vie aussi dangereuses que stupéfiantes, le choc du face-a-face va nous conduire dans un monde que nul n'aurait pu concevoir.


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 janv. 2014, 01:03

Le résumé m'avait donné très envie, et en lisant le livre ça s'est confirmé. L'idée est très bonne et en plus de ça bien utilisée. Ça fait un peu comme Jurassic Park, mais en beaucoup plus violent puisque sur cette île, tout ou presque est mortel. Certaines théories élaborées par un des personnages sont en plus de ça très intéressantes.

Manque de pot, la fin gâche un peu le truc, et même si je comprends la difficulté de terminer une histoire pareille, je pense qu'on pourrait se passer des 2 ou 3 derniers chapitres.
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 08 oct. 2014, 06:04

J'avais eu beaucoup de mal à lire ce livre. Comme toi, le résumé m'avait pas mal accroché, en revanche, le développement m'est vraiment passé au-dessus.

Les théories scientifiques présentées par l'auteur sont très intéressantes. Par contre on sent que c'est son dada, et il en flanque parfois un peu trop pour le livre que c'est, au final, et de manière trop dense. Et entre ces passages assez lourds mais qui "donnent à manger", et ceux des aventures de personnages, que j'ai trouvé relativement superficiel, j'ai eu du mal à trouver un juste milieu.

Les tics de langages (les personnages s'exprime rarement en commençant leurs phrases autrement que par de multiples et répétés "waouh mon pote") et d'écriture m'ont un peu énervée... Et notamment cette manie de l'auteur de ne pas nommer les choses autrement que par une marque qui s'y rapporte. Ainsi, on n'a pas de chaussures mais des Adidas, etc... Ça aurait pu passer, ponctuellement, mais il le fait tout le long du livre. Les débats de Biswanger m'ont déçue. Et THE gros méchant ne m'a pas paru crédible.

L'idée d'imaginer un développement d'une faune et d'une flore différents de ce que l'on connaît était super intéressante. Malheureusement, j'ai peu accroché à la façon dont c'était amené : tout n'est pas mauvais, mais l'ensemble final est trop maladroit.
Répondre