• Avis sur Outresable d'Hugh Howey
  • L'humanité tente de survivre suite à un événement qui a rasé une grande partie de la civilisation.
    Répondre
    Avatar du membre
    Agenor
    Administrateur
    Messages : 7076
    Inscrit le : 12 déc. 2012
    Localisation : Grand Est !
    Genre :
    Âge : 29

    Message par Agenor » 31 juil. 2019, 23:34

    Chroniques et critiques sur Outresable de Hugh Howey


    Image

    Résumé du livre

    Depuis des siècles, le sable a tout englouti. À la surface, battu par les vents et harcelé par des dunes mouvantes, un nouveau monde essaie tant bien que mal de survivre. À sa tête, les plongeurs, une petite élite qui descend toujours plus profond à la recherche des artefacts de jadis, prisés comme autant de trésors. L’un de ces plongeurs s’apprête à partir à la recherche de Danvar, la cité mythique objet de tous les fantasmes. Pour espérer la trouver, Palmer sait qu’il lui faudra atteindre des profondeurs jamais encore explorées. Et si elle n’existe pas, sa combinaison de plongée sera son sarcophage.
    Addictif et oppressant, “Outresable prouve que le succès de Silo ne devait rien au hasard. C’est un thriller SF hors pair”. (Financial Times)

    Outresable, roman de science-fiction en 400 pages en grand format a été publié aux éditions Actes Sud en janvier 2019.

    Autres romans d'Hugh Howey : 



    Avatar du membre
    Agenor
    Administrateur
    Messages : 7076
    Inscrit le : 12 déc. 2012
    Localisation : Grand Est !
    Genre :
    Âge : 29

    Message par Agenor » 31 juil. 2019, 23:56

    Mon avis sur ce livre

    J'ai terminé ma lecture il y a deux mois mais je n'écris mon avis que maintenant, donc il y a sûrement certaines choses que j'oublierai de mentionner à propos du roman Outresable d'Hugh Howey :)

    J'avais beaucoup apprécié la trilogie Silo du même auteur (sans lire le tome 2, Silo Origines, car pour moi les explications du tome 1 et 3 me suffisaient). Ce qui m'avait marqué c'est le dépaysement ressenti lors de ma lecture, et la facilité de lecture faisant de ses livres des turn-over très efficaces, idéal pour se vider la tête lorsque l'on a du mal à se plonger dans une lecture compliquée ! 

    Le contexte post-apocalyptique


    De ce côté là, Outresable, à mes yeux, suit les traces de Silo puisque j'y ai retrouvé les mêmes sensations. Un dépaysement complet au milieu de tout ce sable et de cette sécheresse où la moindre goutte d'eau est précieuse. Une petite pensée pour les personnages déshydratés, aux lèvres sèches comme du parchemin en plein soleil au milieu du sable, du sable, partout, du sable dans les cheveux, dans les bottes, à l'horizon : vous l'aurez compris, partout ! 

    Dans ce contexte, une poignée (bon, une grosse poignée, une communauté quoi ;)) d'être humains tentent tant bien que mal de survivre. On assiste à leur quotidien et à la progression inexorable du sable. Le sable régit désormais la vie de tout le monde : il s'immisce partout et enseveli les maisons.

    Et surtout, sous ces centaines de mètres de sable il y a l'ancien monde : notre monde actuel avant d'être submergé par le sable. Suffisamment de sable pour enterrer les grattes ciel à des profondeurs vertigineuses.

    L'activité principale des personnages : la plongée


    En lisant la quatrième de couverture et en voyant cette histoire de "plongée" je me suis un peu interrogé en me demandant ce que ça pouvait être et si le concept allait être correctement expliqué, car concrètement, je veux bien concevoir que l'on puisse faire de la plongée dans l'eau, mais alors dans du sable ...  :suspect: Avec des palmes ?  :laught:

    Il faut savoir que les plongeurs ont tout un attirail leur permettant, d'une part de ne pas mourir écrasé par le poids du sable, et d'une part de pouvoir se mouvoir à travers le sable. C'est en quelque sorte un chant de force (pour simplifier) qui leur empêche d'être écrasés, ainsi qu'une technologie permettant de fluidifier temporairement le sable afin que le corps puisse s'enfoncer vers le fond. Bon, le sable ne se transforme pas en eau non plus, mais les grains de sable sont suffisamment séparés pour que l'on puisse s'y enfoncer. Bref, pour plus de détail : jetez vous sur le livre   :study:

    Les plongeurs peuvent atteindre les ruines des anciens immeubles et récupérer des objets précieux ou utiles au quotidien : bijoux, métaux, objets divers. Oui, parce qu'avec tout ce sable, les matières premières se sont faites rares !

    On suit l'aventure de Palmer qui est un jeune plongeur et qui accepte un contrat de plongée à grande profondeur pour tenter de localiser Danvar, une immense cité jamais explorée et regorgeant donc de matériaux pouvant se revendre à prix d'or. Tout ne se passe pas comme prévu et nous sommes happés dans son histoire où l'on découvre son passé, les liens avec ses frères et soeur ainsi que sa mère, et son père mystérieusement disparu. 

    Le côté thriller nous fait tourner les pages afin de savoir comment ils vont se sortir de là dedans, et le côté mystère pousse à finir le livre le plus rapidement possible afin d'avoir le fin mot de l'histoire : car au delà de cette unique cité, qu'y-a-t-il aux alentours ? 

    Peut-il y avoir une suite à Outresable ?

    Je ne pense pas qu'il y ai une suite bien que la fin du roman soit une fin ouverte, la plupart des questions sont résolues et on aurait du mal à voir ce qui pourrait être abordé dans un second tome !
    Répondre

    Retourner vers « Post-apocalyptique »