• Le Protectorat de l'Ombrelle - Gail Carriger
  • Livres mettant en scène une héroïne confrontée au surnaturel ainsi qu'aux tracas de la vie quotidienne contemporaine, où interviennent divers personnages surnaturels (sorcières, fées, lycanthropes, vampires, etc.).
    Répondre
    Avatar du membre
    ☆May
    Assidu
    Messages : 468
    Inscrit le : 01 juin 2013

    Message par ☆May » 23 sept. 2015, 16:24

    Le Protectorat de l'Ombrelle de Gail Carriger

    Image

    Résumé du tome 1 :
    • Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?


    Avatar du membre
    ☆May
    Assidu
    Messages : 468
    Inscrit le : 01 juin 2013

    Message par ☆May » 28 sept. 2015, 14:41

    Mon avis sur le tome 1 :

    J'ai peur de lire de la Bit-Lit depuis que j'ai eu la mauvaise idée de lire la série des Twilight. Le Protectorat de l'Ombrelle avec son côté British et uchronique m'a cependant tout de suite fait de l'oeil, mais sans un certain swap où j'ai eu la chance de recevoir le tome 1 je ne me serais peut-être jamais lancée dans cette lecture que j'ai cependant beaucoup aimé !

    Lorsque l'on se plonge dans les premières pages, l'action est tout de suite au rendez-vous. Si on est un peu perdu au début devant cette société londonienne vraiment originale où les loups-garous et les vampires font partis du paysage, celle-ci est tellement riche et bien pensée que l'on se prend très vite au jeu. Gail Carriger a vraiment créé quelque chose de jamais vu : l'Angleterre est l'un des premiers pays où les vampires, loups-garous et fantômes peuvent vivre une vie normale, sans se cacher, aux côtés des humains, et ainsi une société surnaturelle hiérarchisée et géré par le BUR (bureau du registre des non-naturels) a vu le jour, et la reine d'Angleterre elle-même possède maintenant des conseillers surnaturels : un vampire et un loup-garou.

    Au milieu de ces êtres à poils ou à longues dents, on retrouve notre héroïne, Alexia Tarabotti, qui n'est ni un vampire ni un loup-garou, mais un être très spécial elle aussi : c'est une paranaturelle. Au contact d'un être surnaturel, elle annule ses pouvoirs et peut le rendre à nouveau humain (celui-ci redevient de nouveau vampire ou loup-garou quand elle ne le touche plus) Cette capacité paranaturelle étant rare et plutôt prisée, Alexia va se retrouver dans des situations pas possibles qui vont rendre le roman vraiment intéressant. Si Alexia est spéciale de par son don, c'est son caractère très trempé qui l'a rend cependant si attachante. Parmi mes personnages préférés il y a aussi le professeur Lyall, un vrai gentleman, que j'ai contre toute attente préféré à Lord Maccon ; et on ne saurait oublié Lord Akeldama, un vampire, et son style vestimentaire discutable.

    Si l'histoire est cependant plutôt banale et prévisible dans ce premier tome (des disparitions étranges menées par des hommes aux visages de cire) ce qui fait tout le charme de cette série selon moi est le style de Gail Carriger et son humour pétillant. Durant ma lecture, j'avais plusieurs fois l'impression de lire un Jane Austen avec ces histoires de filles à marier et surtout à travers la famille d'Alexia qui est exactement de celle que l'on pourrait croiser dans un Jane Austen. L'humour est très présent dans ce roman et j'ai vraiment beaucoup ri devant certaines comparaisons qu'Alexia fait. De plus le narrateur omniscient nous met dans la tête de plusieurs personnages et j'ai trouvé ça très intéressant d'avoir différents points de vue. Certains passages sont très érotiques, et si j'ai parfois trouvé certaines situations exagérées, cet érotisme est dans l'ensemble plutôt bien mené et géré comme il faut.

    Le Protectorat de l'Ombrelle est ainsi une très jolie découverte pour moi. Cette série comporte 5 tomes que je pense vite me procurer. J'ai en effet vraiment hâte de voir l'évolution de la vie professionnelle et amoureuse d'Alexia et de retrouver mes personnages préférés !
    Si vous n'êtes pas trop Bit-Lit, Gail Carriger a aussi fait une autre série de fantasy : Le Pensionnat de Mlle Géraldine, qui je pense est très bien aussi, car il ne faut vraiment pas passer à côté de sa plume si efficace !
    Avatar du membre
    Anaterya
    Rat de bibliothèque
    Messages : 2558
    Inscrit le : 21 mars 2013

    Message par Anaterya » 28 sept. 2015, 22:38

    Jusqu'à présent ce bouquin me rebutait, à cause du côté bit-lit, comme tu dis, mais une chronique sur un blog m'a poussée à réviser mon jugement, et ton avis me conforte dans cet avis. Donc, si je tombe dessus, je le lirai avec plaisir.
    Avatar du membre
    Valar Morghulis
    Rat de bibliothèque
    Messages : 4251
    Inscrit le : 20 déc. 2012
    Genre :

    Message par Valar Morghulis » 29 sept. 2015, 07:48

    Je l'ai dans ma PAL et comme Ana' j'ai plein d'à priori qui m'empêchent de me lancer (j'avais récupéré un exemplaire gratuit qui traînait dans la librairie ^^) mais en même temps j'en ai entendu beaucoup de bien. Alors à voir :)
    Image 
    Invité

    Message par Invité » 29 sept. 2015, 09:57

    Tout comme vous, je suis rebutée par la bit-lit, mais j'ai souvent entendu du bien de cette série. Elle sera peut-être celle qui me fera changer d'avis. Si j'ai l'occasion de lire le premier tome, j'essayerai pour voir :)
    Avatar du membre
    ☆May
    Assidu
    Messages : 468
    Inscrit le : 01 juin 2013

    Message par ☆May » 29 sept. 2015, 10:23

    Vous ne perdez rien à essayer et à lire le premier tome en tout cas car il fait une histoire à lui seul. Et puis ça se lit assez vite ! :D
    Avatar du membre
    elerinna
    Timide
    Messages : 18
    Inscrit le : 09 nov. 2015

    Message par elerinna » 17 sept. 2017, 06:59

    C'est bizarre pour moi de le trouver en bit-lit car il est plutôt considéré comme étant du Steampunk....
    Avatar du membre
    Kallindra
    Rat de bibliothèque
    Messages : 2214
    Inscrit le : 13 avr. 2013
    Genre :

    Message par Kallindra » 17 sept. 2017, 12:15

    Le classement sur ce forum n'est pas toujours très exact XD
    Et surtout dès que ca parle de vampire et loup garou c'est classé ici alors que la plupart du temps c'est juste du fantastique XD
    Image
    Avatar du membre
    elerinna
    Timide
    Messages : 18
    Inscrit le : 09 nov. 2015

    Message par elerinna » 21 sept. 2017, 03:13

    C'est la première fois que vois une erreur...d'où ma surprise. Dommage que les modérateurs ne déplacent pas les sujets à leur place dans ces cas là :)
    Avatar du membre
    Salbaia
    Intégré
    Messages : 35
    Inscrit le : 18 juil. 2017

    Message par Salbaia » 23 sept. 2017, 13:50

    Après avoir lu vos avis, je me suis lancée dans cette lecture et c'est très prenant. Bien écrit, avec humour et beaucoup de détails sur l'époque qui donnent vie au récit par leur pertinence.
    Je ne suis malgré tout pas très amatrice d'histoire de loups-garous et de vampires alors je ne dévorerai pas la série tout d'une traite mais j'y retournerai plus tard avec plaisir.
    Avatar du membre
    Sylareen
    Intégré
    Messages : 32
    Inscrit le : 09 févr. 2020
    Genre :

    Message par Sylareen » 09 févr. 2020, 14:31

    Je suis absolument fan de cette série, ainsi que de tout le Parasol-verse de Gail Carriger (c'est à dire le Protectorat de l'Ombrelle, le "préquel" Finishing School, la "suite" The Custard Protocol, ainsi que les quelques one shot qui n'apportent pas grand chose).

    Comme mes vdd, j'adore l'humour de Gail Carriger. J'aime la façon dont elle parodie la société du 19ème siècle.
    On sent effectivement l'inspiration Jane Austen.

    J'ai lu cette série et les autres qui composent le Parasol-verse en anglais, donc je ne sais pas trop comment ça rend en français, parce qu'il y a pas mal de jeux de mots et tout.
    D'ailleurs en lisant ce topic, je viens d'apprendre qu'en français, Alexia est une paranaturelle. En anglais, c'est "preternatural". Je me demandais justement comment c'était traduit.

    Je vous recommande également la lecture de Finishing School, qui fait peut-être un peu plus jeunesse dans le sens où les persos sont des adolescents et que ça se passe dans une "école" (du coup il y a également un petit côté Harry Potter).
    Ca se passe 20-30 ans avant le Protectorat de l'Ombrelle, avec d'autres personnages (même si on retrouve certain du Protectorat de l'Ombrelle). Ca raconte l'histoire de Sophronia, une jeune fille envoyée par sa famille dans une "finishing school", une école pour apprendre les bonnes manières pour devenir une lady accomplie. Sauf que cette finishing school est un peu particulière : elle est dans un dirigeable, et elle forme des espionnes.
    C'est vraiment sympa, les persos sont cool, on retrouve le style et l'humour de Gail Carriger, c'est peut-être aussi un peu plus steampunk que le Protectorat de l'Ombrelle. Je veux dire, il y a plus d'éléments steampunk.

    Actuellement je lis sa série The Custard Protocol, qui se passe une vingtaine d'années après le Protectorat de l'Ombrelle. Il y a 4 tomes (et je crois que la série est encore en cours), j'en ai lu 2 actuellement.
    C'est l'histoire d'une jeune femme "metanatural" (donc encore un truc différent de "preternatural" ou paranaturelle comme Alexia) : elle a le pouvoir de voler temporairement les pouvoirs des vampires et loups-garou. Donc quand elle touche un vampire, elle se transforme en vampire. Quand elle touche un loup-garou, elle se transforme en loup-garou. Bref, cette jeune femme est une noble, et elle est envoyée par son père en Inde, soi disant pour établir un commerce de thé. Mais évidemment, le fait qu'elle soit metanatural intéresse et embête certains surnatural, donc son voyage ne se passe pas comme prévu.
    Ca permet de voir un peu à quoi ressemble les surnatural en dehors de l'Angleterre.
    Avatar du membre
    ChaFo
    Modératrice
    Messages : 2439
    Inscrit le : 07 avr. 2015
    Genre :
    Âge : 31
    Contact :

    Message par ChaFo » 10 févr. 2020, 11:41

    Dépaysement garantis, alors ;)
    Répondre

    Retourner vers « Bit-lit »