Jurassic Park - Michael Crichton

Livres où l'on suit une enquête sur un crime ou sur un fait particulier, inspecteurs de police et suspens sont au rendez-vous !
Répondre
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 08 févr. 2013, 21:59

Jurassic Park de Michael Crichton

Image

Résumé :
  • 1989. Sous la direction du milliardaire John Hammond, une équipe de généticiens est parvenue à redonner vie à des dinosaures à partir de leur ADN fossilisé. Ces derniers sont destinés à peupler un parc à thème baptisé Jurassic Park, construit sur Isla Nublar, une île située au large du Costa Rica. Avant l'ouverture officielle au public, Hammond convie le paléontologue Alan Grant, la paléobotaniste Ellie Sattler, le mathématicien Ian Malcolm, ainsi que Donald Gennaro, l'avocat qui représente les actionnaires du parc, à visiter l'île. Sont également du voyage Tim et Lex Murphy, les deux petits-enfants de Hammond en tant que visiteurs privilégiés. Mais l'aventure tourne au cauchemar lorsque l'informaticien Dennis Nedry désactive les systèmes de sécurité du parc afin de dérober des échantillons d'ADN. Les clôtures étant devenues inoffensives, les dinosaures s'echappent de leurs enclos et commencent à semer le chaos sur l'île…

Éditeur : Robert Laffont
Date de sortie : 1992
Disponible en format Poche : Oui ( Pocket )



Mon avis : Moi qui adore les dinosaures, j'avais depuis longtemps envie de m'acheter le livre. J'ai été agréablement surprise, je ne m'attendais pas à ça. En fait, je ne sais pas à quoi je m'attendais vraiment. Inutile de dire que j'ai surkiffé le film. Le film est un peu différent du livre, et j'ai été un peu perturbée. Mais dans le livre, on s'attache à un sujet qui n'est pas abordé dans le film : celui de la guerre entre société technologique. Mais au final, le livre reste très bien écrit. Et la véritable force de Crichton, c'est de nous plonger dans un univers très réaliste, très recherché, à tel point qu'avant d'éteindre la lumière, on a presque envie de vérifier dans ses placards qu'il n'y a pas un dinosaure caché, près à nous sauter à la gorge. Les dinosaures, d'ailleurs, sont bien décrits, quoi que pas forcément très fidèles à ce à quoi ils ressemblaient, mais suffisament pour qu'on puisse se les représenter. En bref, j'ai vraiment aimé, même si parfois, il y a de petits temps-morts.


Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 02 sept. 2015, 16:12

Je viens de le commencer et pour l'instant je le trouve très prennant ! Même le début qui est assez technique est intéressant et pas trop compliqué :) je ne sais pas encore à quel point il sera proche des films, mais en tout cas j'avais adoré ceux-ci, surtout le premier (certainement parce que c'est celui de meilleure qualité !) et j'ai très hâte de découvrir la vraie histoire ^^
Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 07 sept. 2015, 15:44

Et voilà, terminé !

Je dois avouer que c'est assez inégal. La première moitié apporte vraiment quelque chose à l'histoire : le côté scientifique, la vulgarisation de certaines théories, l'excitation à l'idée de ce qui va se produire, ainsi que le côté "concurrence" entre les différentes entreprises de recherche génétique.
Le problème c'est que, quand on connait l'histoire, la deuxième moitié n'apporte rien, car elle est très semblable, à quelques morts près (et encore, je ne me souviens pas de tous les détails du film ^^). Du coup l'histoire est bien, mais on la connaît déjà !
Image 
Avatar du membre
Arty Zayox
Timide
Messages : 21
Inscrit le : 06 oct. 2019
Genre :
Âge : 34
Contact :

Message par Arty Zayox » 08 oct. 2019, 15:14

Ça va sans doute vous surprendre, mais j'ai pas vu le film.  :affraid:
Et comme le résumé du livre me donne envie, je pense que ça a de bonnes chances de me plaire, j'échapperai à la deuxième partie sans surprises.  :mrgreen:
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2297
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 08 oct. 2019, 21:31

Bien joué Arty !
Avatar du membre
Arty Zayox
Timide
Messages : 21
Inscrit le : 06 oct. 2019
Genre :
Âge : 34
Contact :

Message par Arty Zayox » 11 nov. 2019, 22:19

C'était super. Les raptors sont bien flippants, leur intelligence fait froid dans le dos. Ils regardent sous les tables, ils font diversion...  :schock:
Les passages comme celui-là sont captivants :
Spoiler: Afficher
Muldoon estimait que certains dinosaures étaient trop dangereux pour vivre dans le cadre d’un parc zoologique. Ce danger était dû en partie au manque d’informations sur les animaux. Par exemple, personne n’avait jamais imaginé que les dilophosaures étaient venimeux avant qu’on les observe en train de chasser des rats. Après avoir mordu les rongeurs, ils reculaient et attendaient la mort de leur proie. Personne n’avait non plus soupçonné que les dilophausores crachaient jusqu’au jour où un employé avait failli être aveuglé par un jet de venin.
Ce n’est qu’à la suite de cet incident que Hammond avait accepté d’étudier le venin du dilophausore dans lequel on découvrit la présence de sept enzymes toxiques. Des expériences montrèrent également que l’animal pouvait projeter son venin jusqu’à une distance de quinze mètres. Comme le risque existait qu’un visiteur en voiture fut aveuglé, la direction du parc prit la décision de pratiquer l’ablation des sacs à venin. Les vétérinaires avaient fait deux tentatives, sur deux animaux, mais sans succès ; nul ne savait où le venin était sécrété. Et nul ne pourrait le savoir avant qu’une autopsie soit pratiquée sur un des dilophosaures… Mais Hammond refusait de sacrifier un animal.
  Muldoon était encore plus préoccupé par les velociraptors, des chasseurs instinctifs qui ne négligeaient jamais une proie et tuaient même sans avoir faim, uniquement pour le plaisir. Ils étaient vifs, excellents coureurs et capables de sauts étonnants. Leurs quatre membres étaient armés de griffes si redoutables qu’un seul coup suffisait à éventrer un homme. Ces carnivores de taille moyenne étaient également dotés de puissantes mâchoires qu’ils utilisaient pour arracher la chair au lieu de mordre. Ils étaient beaucoup plus intelligents que les autres dinosaures et semblaient particulièrement difficiles à tenir en cage.
  Tous les spécialistes des zoos savaient que certaines espèces animales risquaient plus que les autres de s’échapper de leur cage. Les singes et les éléphants étaient capables d’ouvrir la porte ; les sangliers, exceptionnellement intelligents, réussissaient à soulever un loquet à l’aide de leur groin. Mais qui pouvait imaginer qu’il en allait de même du tatou géant ? Et de l’élan ? Et pourtant un élan était presque aussi habile avec son mufle qu’un éléphant avec sa trompe et il s’échappait sans arrêt.
  Tout comme les velociraptors.
  Ces carnivores étaient au moins aussi intelligents que les chimpanzés et, comme eux, ils étaient munis de doigts agiles qui leur permettaient d’ouvrir des portes et de manipuler des objets. Il leur était donc facile de sortir de leur cage. Le jour où, comme Muldoon le redoutait, l’un d’eux avait réussi à s’échapper, il avait tué deux ouvriers et blessé un troisième avant d’être capturé. Après l’accident, les portes du pavillon des visiteurs avaient été munies de barreaux de fer, les fenêtres de verre trempé et une haute clôture avait été élevée tout autour du bâtiment. L’enclos des velociraptors avait été reconstruit et des capteurs électroniques installés pour signaler toute nouvelle tentative d’évasion.
  Muldoon avait exigé des fusils ainsi que des lance-missiles Law portatifs. Tous les chasseurs savaient à quel point il était difficile d’abattre un éléphant d’Afrique de quatre tonnes… et certains dinosaures pesaient dix fois plus. La direction avait refusé avec indignation en affirmant qu’il n’y aurait jamais d’armes de ce type dans l’île. Muldoon ayant menacé de démissionner et de raconter ce qu’il savait à la presse, un compromis avait été trouvé et finalement deux lance-missiles à guidage laser, spécialement fabriqués pour le parc Jurassique, avaient été entreposés dans une pièce du sous-sol dont Muldoon était le seul à détenir les clés.
Je pourrais écrire tout un pavé sur l'ironie de la mort de 
Spoiler: Afficher
Hammond
, c'était magnifique. Je vais lire le deux, même s'il est moins bien!
Et ensuite, je lirai d'autres livres de Crichton, c'était mon premier de cet auteur.  :D
 
Avatar du membre
Pierre de Lune
Passionné
Messages : 1054
Inscrit le : 08 sept. 2017
Âge : 60
Contact :

Message par Pierre de Lune » 19 nov. 2019, 19:13

Bon, c'était sans surprise parce que je me souvenais en gros du film. J'avais un bon souvenir des vélociraptors.
Le début est bien trouvé, mais après, c'est bateau. Côté biologie, ce n'est quand même pas très top. Qu'il qualifie les vélociraptors de méchants me dérange aussi. Qui aurait l'idée de dire qu'un chat est méchant parce qu'il tue des oiseaux ou des souris?
Spoiler: Afficher
Ce qui m'énerve le plus, dans ce type d'histoire, c'est la morale; les méchants se font tués et les gentils s'en sortent.
Avatar du membre
Arty Zayox
Timide
Messages : 21
Inscrit le : 06 oct. 2019
Genre :
Âge : 34
Contact :

Message par Arty Zayox » 21 nov. 2019, 00:06

Spoiler: Afficher
Hammond n'est pas vraiment méchant, mais il meurt quand même.
Mais c'est vrai que la description qui est faite de Nedry m'a déçu. "Voilà, il est asocial, limite grossier, et devinez quoi ? C'est le méchant!" J'aurais pas non plus qualifié Wu de méchant. Lui et Hammond sont irresponsables, hors-sol, et leurs propres créations ne leur auront pas laissé le loisir de la rédemption pour leurs erreurs...
Par contre, où as-tu vu que les vélociraptors sont qualifiés de méchants ? Ou est-ce parce qu'ils tuent pour le plaisir ? J'ai trouvé ça gros, quand même... C'est l'imagination de l'auteur, ou c'est établi scientifiquement ?
Avatar du membre
Pierre de Lune
Passionné
Messages : 1054
Inscrit le : 08 sept. 2017
Âge : 60
Contact :

Message par Pierre de Lune » 21 nov. 2019, 08:34

Spoiler: Afficher
Je n'ai pas lu que les vélociraptors tuaient pour le plaisir, mais j'ai trouvé plusieurs fois "méchant" dans le texte. Il est établi que ce sont des carnivores rapides, donc des chasseurs. Intelligence aussi est tout à fait inadapté comme terme (et improuvable en ce qui les concerne). Migration (pour invasion) aussi.
Si tu t'intéresses à l'intelligence animale je te recommande un livre fabuleux (et scientifique) de Frans de Waal: Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l'intelligence des animaux.
Répondre

Retourner vers « Policier & Thriller »