• Etoiles sans issue - Laurent Genefort
  • Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
    Répondre
    Avatar du membre
    Aszala
    Fidèle
    Messages : 673
    Inscrit le : 11 août 2017
    Localisation : Alsace
    Genre :
    Âge : 27

    Message par Aszala » 30 nov. 2019, 11:24

    Etoiles sans issue de Laurent Genefort

    Spoiler: Afficher
    Image

    Résumé de l'éditeur :
    Palestel est un simple « caire », tout en bas de la pyramide des castes, dont le Prime Garant incarne le sommet depuis deux cents ans. Comme pour tout le monde, le statut de Palestel est gravé dans son ADN. L’acumen garantit la place de chacun au sein des cinq planètes du Compas. Mais quand une tentative d’assassinat contre le Prime Garant manque de le tuer et que Palestel devient son seul espoir de survie, c’est l’univers tout entier qui bascule autour de lui. Chaque faction désireuse de prendre le pouvoir de l’acumen veut l’attraper, soit pour l’éliminer, soit pour l’utiliser. Dans tous les cas, il lui faut fuir. Existe-t-il seulement une alternative ?

    Éditeur : Scrinéo
    Date de sortie : 2017
    Disponible en format Poche : non


    Avatar du membre
    Aszala
    Fidèle
    Messages : 673
    Inscrit le : 11 août 2017
    Localisation : Alsace
    Genre :
    Âge : 27

    Message par Aszala » 30 nov. 2019, 11:34

    Comme la plupart (voire la totalité ?) des romans de SF de cet auteur, il se passe dans le même univers avec certaines choses qui seront familières pour ceux ayant déjà lu certains de ses romans, mais l'histoire est parfaitement indépendante et ne nécessite aucune connaissance préalable. 
    Si vous aimez cet auteur, il y a peu de chances que ce roman vous déplaise, et si vous ne le connaissez pas encore, c'est un bon stand-alone de SF de bonne facture à mon avis. Personnellement, je passe toujours un bon moment avec ses romans. La dimension (géo-)politique est toujours passionnante et l'aspect SF de qualité.
    Si vous êtes davantage porté sur les grandes sagas de SF  comme Dune, Hypérion &c. je vous conseillerai plutôt sa série Omale.
     
    Répondre

    Retourner vers « Planet/Space opéra »