Eclipsis, la destinée des mondes, tome 3 : Le choix – Emilie Ansciaux

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3148
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 13 janv. 2017, 10:35

Eclipsis, la destinée des mondes, tome 3 : Le choix de Emilie Ansciaux

Image

Résumé :
  • Dans le Monde Principal, la vie reprend doucement son cours. À la naissance de l’héritier du Royaume, la joie est de courte durée car un drame vient entacher cet heureux événement. Le plan meurtrier de la sorcière Merydrias se met en place, malgré les efforts d’Angélique pour la contrer. Arimane saura-t-il résister ou se laissera-t-il aveugler par la colère et le chagrin ? Qui parviendra à récupérer le Livre des Prophéties ? Et comment réagira Angélique, face à l’ultime choix qui s’offre à elle ?

Éditeur : Livr'S
Date de sortie : 2015
Disponible en format Poche : non


Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3148
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 13 janv. 2017, 10:35

Je remercie Livr’S Editions pour l’envoi de ce roman.

Alors que le deuxième tome nous laisse avec des questions pleins la tête, ce troisième débute avec certaines réponses, surtout concernant Aurèle.
Ce dernier opus, nous prépare à une guerre entre Angélique et son armée et la sorcière Merydrias qui compte bien retrouver ses privilèges d’antan grâce au roi Arimane.

L’auteur nous emmène également dans un monde peu exploré : celui des elfes. J’ai trouvé ces passages très intéressants, car leur coutumes vont être mises en avant. Les elfes sont des êtres que j’apprécie énormément.

On sent que la fin de la série Eclipsis est proche. Ce troisième et dernier tome est plus noir et plus intriguant. Merydrias est plus complotiste que jamais et n’hésitera pas à utiliser des stratagèmes assez horribles pour arriver a ses fins.
Tous les personnages vont en « prendre pour leur grade ». Emilie Ansciaux n’hésite pas à leur faire subir de vraies tortures psychologiques.

C’est avec un petit pincement au cœur que j’ai refermé le livre. J’ai pris énormément a plaisir à lire cette trilogie de fantasy francophone.
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Répondre