Laisse-moi entrer - John Ajvide Lindqvist

Livres ayant un cadre réaliste où le surnaturel fait irruption, des faits inexpliqués apparaissent mais sont explicables dans un contexte connu du lecteur. À la fin du récit, une question demeure : était-ce réel ou n'était-ce qu'une hallucination, un rêve ?
Répondre
Steve Ryges
Timide
Messages : 20
Inscrit le : 07 oct. 2013

Laisse-moi entrer - John Ajvide Lindqvist

Message par Steve Ryges » 09 oct. 2013, 14:07

Laisse-moi entrer John Ajvide Lindqvist

Image

Résumé :
  • Oskar a 12 ans et vit avec sa mère dans une banlieue glacée de Stockholm. Solitaire et discret, martyrisé au collège, Oskar n’a d’yeux que pour sa nouvelle voisine. Elle est si différente ! La petite fille ne sort que le soir, ne craint ni le froid ni la neige, et exhale une odeur douceâtre et indéfinissable. Oskar trouvera en elle un écho à sa propre solitude et ils deviendront vite inséparables. Mais que penser des meurtres et disparitions inexplicables qui se multiplient dans le quartier depuis son arrivée ?

    Une magnifique et sanglante histoire d’amour et d’amitié entre deux êtres seuls et différents.

Éditeur : Éditions Télémaque
Date de sortie : 11 mars 2010
Disponible en format Poche : Oui (Milady)


Steve Ryges
Timide
Messages : 20
Inscrit le : 07 oct. 2013

Message par Steve Ryges » 09 oct. 2013, 14:07

Le paragraphe ci-dessous ne révèle rien de fondamental, certains éléments sont même révélés dans des résumés, mais je ne voulais pas gâcher certains effets du livre, alors je laisse le soin à ceux qui l'ont lu et qui me liront de me dire si j'enlève le code spoiler ou pas.
Spoiler: Afficher
J'ai volontairement classé ce livre dans la catégorie Horreur, bien qu'il comporte certains traits communs avec la Bit-Lit (notamment cette histoire entre les deux adolescents, dont l'un des deux n'est pas ordinaire), tout simplement parce qu'il se pose en anti-Twilight par excellence – je ne crois pas que ce fut le souhait de l'auteur, puisque le livre est paru en 2004 en Suède.
En effet, c'est une confusion dont le livre a été, quelque part, victime, je me souviens d'un avis qui disait à peu près :« J'ai acheté ce livre croyant lire une histoire d'amour entre deux adolescents et je suis très déçue, il est très insoutenable, je ne le ferai pas lire à mes enfants. ».
Et je tenais à éviter le malentendu, parce qu'aujourd'hui, quand la plupart des gens entendent « vampires », ils pense à un « Roméo et Juliette aux dents pointues ». Et je trouve ça un peu dommage. Je n'ai pas lu de Bit-Lit, mais j'espère qu'ils se trompent, car quand je vois certains livres, j'ai l'impression qu'il y a juste le mot « vampire » qui est remplacé par « loup-garou », « sorcière »... Alors j'espère que certains sont plus imaginatifs. Enfin, bref.

En fait, Laisse-moi entrer est d'une noirceur sans nom. Un livre qui traite les sujets les plus tabous et négatifs qu'on puisse voir, ça parle de pédophilie, de prostitution d'enfants, de maltraitance à l'école, d'alcoolisme, de pauvreté... Oskar, le héros, est même très loin des canons de beauté. Petit rondouillard victime d'incontinence et un peu cleptomane sur les bords, il rêve de devenir tueur en série pour se venger de ses camarades (c'est dans le résumé de mon édition France Loisirs, et on le sait très tôt dans le livre, alors ce n'est pas un spoiler).

Un livre volontairement lent – ce qui peut repousser certains –, glauque, violent (il faut s'accrocher lors de certaines descriptions), presque malsain et franchement, ça fait du bien ! Car il se montre aussi poétique dans son genre et très prenant malgré le nombre de personnages.
Répondre

Retourner vers « Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité