[Série] Âmes de verre - Anthelme Hauchecorne

Livres ayant un cadre réaliste où le surnaturel fait irruption, des faits inexpliqués apparaissent mais sont explicables dans un contexte connu du lecteur. À la fin du récit, une question demeure : était-ce réel ou n'était-ce qu'une hallucination, un rêve ?
Répondre
Haje
Bavard
Messages : 84
Inscrit le : 07 août 2013

[Série] Âmes de verre - Anthelme Hauchecorne

Message par Haje » 07 janv. 2014, 06:43

Âmes de verre

Tome 1 : Le Sidh


de Anthelme Hauchecorne


Image

Résumé :

Ce livre vous attendait. Il était écrit que vous feriez sa connaissance. Car peut-être êtes-vous, à votre insu, un(e) Éveillé(e). Auquel cas, vous êtes en grand danger. Les rues de cette ville ne sont pas sûres. Pour vous, moins que pour tout autre. Car les Streums rôdent, à l’affût d’une âme à briser. Je ne vous mentirai pas : vos options ne sont pas légion. Votre meilleure chance de survie gît selon toute probabilité entre ces pages. Qui sont les Streums, demanderez-vous ? Pourquoi convoitent-ils les fragments du Requiem du Dehors ? Quel avantage espèrent-ils retirer de cette partition funeste ? Si vous ignorez les réponses à ces questions, vous vous trouvez alors face à un choix. Pour lequel il est de mon devoir de vous aiguiller…Souhaitez-vous rejoindre la Vigie, risquer votre vie et sans doute plus encore, dans une lutte désespérée pour déjouer les intrigues du Sidh ? Ou bien demeurer parmi le troupeau des Dormeurs, à jamais ? Pareille aventure ne se présente qu’une fois. Sachez la saisir. Enki, enquêteur et logicien de la Vigie.

Auteur : Anthelme Hauchecorne

Anthelme HAUCHECORNE naît en 1980 dans une famille de la classe moyenne. Ado, il se rapproche des milieux anarchistes, participe aux manifestations lycéennes de 1999, et inquiète sa maman.
Ses études mêlent droit, économie et sociologie, trahissant une passion précoce pour les mélanges douteux. En 2007, l’auteur obtient le concours d’enseignant en économie-gestion. Jeune titulaire, son affectation le contraint à quitter sa Lorraine natale pour rallier le Nord-Pas-de-Calais.
Où qu’il aille, l’encre des mots le suit comme une ombre.
Ses romans touchent au fantastique et aux questions de société. L’auteur affectionne les univers régionalistes et documentés, multipliant les clins d’œil aux lieux et aux légendes locales. Son premier roman, La Tour des Illusions, prend place en Moselle. Le suivant, Âmes de verre, puise ses racines dans sa région d’adoption, le Nord-Pas-de-Calais. L’intrigue prend pied dans la métropole lilloise, entrecroisant déclin industriel, critique de l’inhumanité urbaine et résurgence de la cosmogonie celte.
L’auteur se consacre à une littérature de l’engagement.

Fait assez rare pour le souligner, l'ensemble de ses droits d'auteurs sont versés à des associations.

Éditeur : Éditions Midgard
Broché : 653 pages
Date de parution : le 23 février 2013
Prix : 18 €


Haje
Bavard
Messages : 84
Inscrit le : 07 août 2013

Message par Haje » 07 janv. 2014, 06:47

Alors ce livre ...

Spoiler: Afficher
Les premières pages ne m'ont guère inspiré. J'ai eu la sensation de lire un livre de jeux de rôles lambda où l'auteur tente de nous faire entrer dans son monde en nous interpellant constamment.

A tel point que j'ai feuilleté la suite afin de savoir si oui ou non, le roman allait démarrer, si la narration de l'histoire allait débuter ou s'il fallait que je m'attende à cela tout le long.

Ouf, rassuré, je poursuis la lecture et là, rien à redire.

L'auteur allie deux choses que je trouve importante dans un bouquin : une histoire intéressante (entendez par là tant personnages que trame) et des phrases joliment écrites.

Perso, j'aime qu'un écrivain use de métaphores, de phrases doucereuses en bouche, pour décrire.

Il jongle entre envolées poétiques et langage familier, entre féérie et humour noir.

Du coup, on apprécie plus les paragraphes du codex venant par la suite car, une fois la narration passée, la magie fonctionne. On est entré dans son monde donc le fait d'avoir cette sensation de lire un livre de règles jdr s'estompe et le codex prend plus de valeurs.

En somme, une belle découverte car je ne connaissais pas l'auteur. Je suivrais donc cette série dont l'univers, les personnages et l'ambiance retranscrites par Anthelme m'ont bien plu.

PS: c'est ma première fiche, donc si quelque chose ne va pas, vous me dites,hein !
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 07 janv. 2014, 14:55

Tiens, Hauchecorne a du succès ces jours-ci sur le forum :D

J'ai eu un aperçu de ce roman (le premier tome de la série du Sidh) dans le recueil de nouvelles Punk's not dead puisque la dernière nouvelle parle de l'En-deça, des Éveillés, et explore le passé d'un des protagonistes de Âmes de verre. Il va falloir que je me le trouve et que je le lise assez rapidement, donc.
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 08 janv. 2014, 13:04

Je n'ai pas encore lu les avis mais un truc me choque (et m'interpelle du coup) dans la quatrième de couverture : les Streums, c'est la façon dont les joueurs de mmorpg (et possiblement d'autres) appellent les monstres. Je me demande s'il y a une inspiration quelconque oO
Haje
Bavard
Messages : 84
Inscrit le : 07 août 2013

Message par Haje » 08 janv. 2014, 15:01

En fait, ce n'est pas un usage unique de joueurs de mmorpg, mais simplement le verlan de monstre.

Vu que l'intrigue du livre se passe dans notre monde, il s'agit simplement de l'usage d'un mot devenu langage courant, un lien avec notre monde contemporain.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 06 avr. 2014, 18:39

Bon, maintenant que je l'ai, je vais pouvoir me faire plaisir avec sa lecture.
Répondre

Retourner vers « Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité