Les temps d'une vie par Enel Tismaé

Livres ayant un cadre réaliste où le surnaturel fait irruption, des faits inexpliqués apparaissent mais sont explicables dans un contexte connu du lecteur. À la fin du récit, une question demeure : était-ce réel ou n'était-ce qu'une hallucination, un rêve ?
Répondre
Avatar du membre
Justdream
Rat de bibliothèque
Messages : 1519
Inscrit le : 22 janv. 2013

Message par Justdream » 11 déc. 2013, 21:23

Image

« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ?

C´est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L´occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos !

Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d´aventures dans le Temps, accompagnée de l´insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l´Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs. 

Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d´Hadès, Roi des Morts.


Éditeur : Nats Éditions
Disponible en numérique


Avatar du membre
Justdream
Rat de bibliothèque
Messages : 1519
Inscrit le : 22 janv. 2013

Message par Justdream » 11 déc. 2013, 21:24

Voilà une lecture qui change un peu de ce que l'on peut lire habituellement.

Nous rencontrons donc Kayla, une jeune femme de 26 ans bientôt maman, dont la vie est des plus catastrophique. Mais le dieu Chronos veille et propose à la jeune femme de revenir en arrière pour tenter de refaire sa vie. Après quelques crises de nerfs et un bon arrachage de cheveux, elle accepte la proposition et Chronos lui remet une bague temporelle.

Et l'incroyable aventure de Kayla commence. Mais, si elle pensait faire tout ce qu'elle désirait, elle se trompait bien. Car, un gardien est aussi du voyage : Samuel. Un beau gosse à la plastique de dieu grecque, miam. Mais le jeune homme à un sacré caractère et cela tombe bien parce que Kayla est insupportable elle aussi.

Tellement, qu'elle me donnait envie de la tarter furieusement ! Aaaah ! Entre ses crises de nerfs et de larmes, je n'en pouvais plus ! Heureusement que le beau Sam est là !

Le rythme de ce livre est... étrange. Je mentirais en disant que je me suis ennuyée, mais certains passages étaient vraiment très longs et n'apportaient pas toujours quelque chose à l'histoire de Kayla. Mais je suis heureuse d'avoir poursuivi ma lecture, car elle vaut le détour. J'ai même versé ma petite larmounette pour tout vous avouer, tant les émotions étaient au rendez-vous.
Parce que, même si Kayla est pénible, on s'attache beaucoup à elle et on croise les doigts pour que ses rêves se réalisent.

L'histoire est vraiment bien ficelée, même si on se doute très rapidement de la suite. Et la dernière partie du livre m'a beaucoup surprise dans le sens où l'auteur sait semer le doute... La fin est étrange et je suis restée assez dubitative quant au dernier évènement.

Les temps d'une vie est donc un livre agréable à lire, avec une héroïne désespérante, mais à qui l'on attache, et une histoire qui sort de l'ordinaire. Loin d'être un coup de coeur, j'ai tout de même passé du bon temps.
Répondre

Retourner vers « Fantastique »