L'Épouvanteur, tome 2 : la Malédiction de l'Épouvanteur - Joseph Delaney

Répondre
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 24 févr. 2014, 21:28

La Malédiction de l'Épouvanteur Joseph Delaney

Image

Résumé :
  • "Voilà six mois que tu es l'apprenti de M. Gregory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l'obscur t'a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l'obscur d'avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C'est pour cela que je t'ai donné la vie." L'Épouvanteur et son apprenti, ornas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l'Épouvanteur n'a jamais réussi à vaincre. On l'appelle le Fléau. Tandis que Thomas et M. Gregory se préparent à mener la bataille de leur vie, il devient évident que le Fléau n'est pas leur seul ennemi. lanquisiteur est arrivé à Priestown. Il arpente le pays à la recherche de tous ceux qui ont affaire aux forces de l'obscur! Thomas et son maître survivront-ils à l'horreur qui s'annonce?

Éditeur : Bayard Jeunesse


Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 27 févr. 2014, 13:11

Le deuxième tome est beaucoup plus sombre et prenant à mes yeux. On arrive à vraiment s'attacher à quelques personnages contrairement au premier tome. L'histoire est toujours aussi intéressante et originale. J'ai du mal avec le récit à la première personne dans ces livres car ça lui donne un air enfantin (le narrateur a treize ans) mais ce n'est vraiment qu'une question de goût. Le style de l'auteur est tout de même agréable et se boit comme du petit lait.
On sent avec ce deuxième tome que le personnage grandit, devient un peu plus mature. Il acquiert aussi un peu de caractère. Dans le 1, il se référait presque tout le temps à ce que lui disait sa mère. Là, il commence à faire ses propres choix, ce qui le rend un peu plus attachant. Quant à Alice, on hésite souvent entre l'envie de lui donner des claques ou de l'applaudir, mais c'est ce qui la rend unique et intéressante.
On en apprend un peu plus sur les origines de Tom sans toutefois trop en dévoiler, laissant ainsi du suspens pour la suite. Les "méchants" sont toujours aussi sombres et pervers. Mais je trouve que le livre (tout comme le premier) manque de vie et j'ai un peu de mal à me projeter avec le personnage principal, à vivre ses aventures avec lui. J'ai plus l'impression d'écouter une histoire que d'en faire partie (peut-être que je suis trop vieille pour ça !)
Pour résumer : un très bon tome qui donne envie d'en savoir plus mais avec trop de "petits problèmes" pour que je puisse avoir un coup de coeur.
Répondre